North Carolina

Posted from Asheville, North Carolina, United States.

L’état de North Carolina est délimité par la chaîne des Appalaches à l’ouest et par l’Océan Atlantique à l’est.

Nous parcourons essentiellement l’ouest de la Caroline du Nord .Pays de montagnes, de cascades, de lacs et de forêts autrefois occupées par les Indiens Cherokees.Aujourd’hui devenu le Great Smoky Mountains National Park.

Ce parc appartient au Tennessee et à la Caroline du nord.

Une route le traverse d’ouest en est, il fait partie de la chaîne des Apalaches Mountains.

La végétation nous offre tous les tons de verts.

Sur le parcours de nombreux points d’intérêts se visitent sans contrainte. Comme la reconstitution de cette ancienne ferme du temps des pionniers.

La forge est prête à servir…

Cabane toute simple…

Mais système de gonds ingénieux et avec peu de moyen !

Maison tout en bois , cheminée en pierre à l’extérieur pour la sécurité.

Le détail de la toiture aussi en bois rendue étanche grâce au chevauchement des laies.

Les gouttières sont de simples troncs creusés.Il fallait y penser!

Les dindes se promènent partout….

Si on en attrapait une pour la rôtir ?

Il est possible de voir des ours noirs dans le parc…nous ne croiserons que celui ci !

Le sud du parc est un territoire indiens.La population est constituée des descendants des Cherokees ayant échappés aux déplacements forcés de 1838-1839 vers l’ouest du Mississippi, connus comme Trail of Tears (la Piste des larmes), et qui trouvèrent refuge dans les Smoky Mountains.

Un petit tour dans leurs boutiques d’artisanat…Patrick s’équipe pour devenir trappeur !

Mais grosse déception !.Pour de l’artisanat local le made in Mexico sur la plupart des articles aux prix en dollars USA nous déçoit énormément.

  • Made in...?

A la sortie du parc nous roulons sur la Blue Ridge Parkway . Elle sillonne les montagnes de l’ouest de la Caroline du Nord .

Le nom Blue Ridge, « Crête Bleue », provient de la couleur bleutée que prennent les massifs lorsque on les observe à distance.

Le bleu prend des tonalités diverses selon la luminosité et les nuages .

A l’origine,la route a été construite pour connecter le Shenandoah National Park en Virginie au Great Smoky Mountains National Park. La construction a commencé dans les années 1930, et le dernier tronçon a été terminé en 1987.Longue de 755 kilomètres, elle suit les crêtes des montagnes Blue Ridge jusqu’en Virginie.

Nature superbe mais les panneaux d’interdiction sont omniprésents…

Tant pis on essaye…Nuit calme pas de passage de gardes.

Asheville est la ville la plus importante de la partie ouest de l’Etat. Ce panneau un peu partout en ville nous plait..( ashe = cendre):simple, clair et avec un joli jeu de mots !

Il est plus fréquent de rencontrer ce style de panneau…ils n’ont rien oublié!

Mais ce n’est pas spécifique à la ville de Ashville…

La ville de Ashville est située au sud des Blue Ridge Mountains, au croisement des rivières Swannanoa French Broad,

Le Jackson Bulding de 1924 est le premier gratte ciel .Son style neo gothique lui donne des airs de cathédrale.

Le City Hall de 1920 avec son style art déco se voit de loin.

Ville industrielle dans les années 1880 comme le témoigne ces entrepôts pas encore convertis en studios d’art.

Une partie de cet ancien quartier des entrepôts se convertit progressivement en foyer d’artistes, avec de nombreux bars, restaurants et expositions.

Le River Art District redonne vit à ce quartier.

Foundation Walls permet de rendre un quartier peu attrayant à la base en un lieu agréable à découvrir.

Les règles d’expressions artistiques sont bien définies.

Le premier mur à attirer notre attention est bien sûr avec un superbe Armadillo.

Les bâtiments tout autour sont en train de se transformer en atelier d’artistes de toutes sortes.

Bon d’accord tout n’est pas une réussite…

Asheville est devenue progressivement la capitale culturelle des Appalaches.L’art de rue est sa spécificité. Les sculptures sont reparties sur toute la ville.Chaque sculpture est le symbole d’une histoire, d’un personnage.

Notre préférée…Flat Iron

Nous avons du mal à trouver celui ci….nous étions garés juste devant.Il évoque un jeune visionnaire en faisant référence à l’architecte Richard Sharp Smith qui était de petite taille mais a eu une grande influence sur la ville.

  

Les galeries d’art sont nombreuses. Ces tableaux nous intriguent…

En regardant de prés ,le relief est donné par l’empilement de lamelles de papiers.

Sortant de Ashville nous poursuivons sur la Blue Ridge Parkway direction nord.

Par moment nous avons des vues aériennes.

Les massifs de rhododendrons jalonnent la route et les sentiers.

A Cabtree falls nous avons l’impression de marcher au milieu de « rain forest ».

Froid!…comme ça fait du  bien.

Les champignons poussent partout…nous n’y connaissons rien donc juste on regarde !

Les rhododendrons sont de différentes sortes.

Bien que nous soyons début  juin la végétation est encore assez printanière.

Les nuages forment un lac ascensionnel.

La visibilité de certains points de vue est assez aléatoire..Chestoa overloock en est un exemple.

L’avantage est que personne ne contrôle les bivouacs qui sont pour la plupart interdits.

Milles pattes et papillons semblent être les seuls animaux qui croisent nos pas.

La rivière Linville descend du haut de Grandfather Mountains.

Sa course rugissante en 2 cascades se fait au milieu d’une gorge.Les Cherokees la nommait «  Eeseeah » qui signifie « River of Cliffs »

La randonnée pour aller à Curly Creek nous fait descendre au milieu de la forêt.

L’humidité fait des effets lumineux . On se croirait au milieu d’une forêt hantée !

Les araignées font aussi leurs œuvres d’art.

Le sentier est souvent submergé par le creek…nous regrettons nos bottes!

Par contre nous avons la chance de croiser le trajet d’une salamandre rouge..Cela faisait longtemps que Patrick voulait en voir.

La météo a décidé de nous boucher la vue !

Au dessus des nuages la montagne fume.

Les visites continuent sous un parapluie.

Martin Brinegar a construit cette maison en 1886 en 3 ans, uniquement avec les matériaux qu’il avait sur place : bois et pierre.

Sa femme Caroline cultivait et filait le flax ou lin pour fabriquer leurs vêtements.

Lorsque l’on file de la laine et du lin en même temps cela donne un tissus chaud et résistant à la fois. Dans la maison les gardes parc s’occupe en filant devant nous.

Quand l’horizon se débouche nous apprécions.

L’habitat est constitué de fermes éparpillées dans les vallées.

Une partie du Blue Ridge Parkway est en travaux…pas de chance. Nous ne verrons pas le fameux Linn Cove Viaduct ainsi que le Flat Top Manor.

Décidément entre le mauvais temps et les travaux notre entrain s’émousse !

Heureusement le Blue Ridge Parkway se poursuit dans l’état de Virginie.

Catégories: 48° : USA 3 (21.03 au.......2018 | Laisser un commentaire